de
en
fr

Comparaison directe entre la ventilation résidentielle et l’aération par l’ouverture de fenêtres

Aération par l’ouverture de fenêtres :

• Une grande quantité d’air froid entre dans le logement par à-coups (désagréable, risque de rhume avec les courants d’air).

• Pour une qualité suffisante de l’air, une aération serait nécessaire toutes les 2 heures, ce qui impossible à faire jour et nuit.

• Lorsque l’air contient des poussières, des problèmes d’allergie peuvent apparaître (pollen).

• La chaleur contenue dans l’air vicié ne peut pas être utilisée et s’échappe tout simplement vers l’extérieur, ce qui représente un gaspillage d’énergie !

• Nuisance due au bruit et aux insectes avec la fenêtre ouverte.

• Il n’est pas possible d’évacuer l’humidité des pièces de manière continue ; il existe un risque d’apparition de moisissures.

• Les fleurs doivent être enlevées du rebord des fenêtres.

• Risque de cambriolage.


Ventilation résidentielle contrôlée :

• De l’air chaud agréable pénètre dans le logement.

• Une petite quantité d’air frais est amenée en permanence dans le logement (pas de courants d’air).

• L’air est filtré, ce qui signifie une exposition moins importante à la poussière dans toutes les pièces. Des réactions allergiques ne sont presque pas possibles étant donné que le pollen est filtré (filtre fin, filtre électrostatique).

• Utilisation de l’énergie de l’air vicié grâce à la récupération de chaleur.

• Pas de gêne due au bruit et aux insectes car l’aération est effectuée par le système de ventilation sans ouvrir les fenêtres.

• Évacuation continue de l’humidité dans les pièces.

• Les fleurs peuvent rester sur le rebord des fenêtres.

• Pas de risque de cambriolage.

Aperçu avant impression

0 Articles dans le dossier d‘impression

renovation Bâtiments remis à neuf
new-building Bâtiments neufs